Association régionale pour l’action sociale

.

Statuts

L’ARASMAC (Association Régionale pour l’Action Sociale Morges–Aubonne–Cossonay) est une association de communes au sens des art 112 et ss de la Loi sur les Communes. Elle est composée des 62 communes du district de Morges qui affiche 84’561 habitants (au 31.12.2020). Chaque commune est représentée par un membre de sa Municipalité délégué au Conseil intercommunal (Législatif). Le Comité de direction (Exécutif) est composé de 6 membres également issus des communes du district et d’un/e Président/e, élus par le Conseil, pour la durée de la législature.

 

Mission

Elle emploie, tous secteurs confondus, près de 200 collaborateurs(trices), ainsi au travers des secteurs d’activité et grâce à l’implication de ses collaborateurs(trices), travaille activement au bien-être des citoyens et participe ainsi au renforcement de la communauté.

Buts principaux

L’Association a pour buts principaux, au sens de la LC, auxquels participent toutes les Communes membres :

  • L’application des dispositions que la Loi du 2 décembre 2003 sur l’action sociale vaudoise (LASV) met dans les attributions des Associations de communes, y compris la relation avec la loi du 5 juillet 2005 sur l’emploi (LEmp), CSR
  • L’application du règlement du 28 janvier 2004 sur les Agences d’Assurances sociales (RAAS), AAS

But optionnel

L’Association a pour but optionnel, au sens de l’article 112 al.2 in fine LC :

  • L’accueil de jour des enfants
  • Le Réseau d’Accueil de Jour des Enfants Morges-Aubonne (AJEMA)
  • L’Accueil Familial de Jour (AFJ)

L'histoire de l'ARASMAC...

Officiellement, l’ARASMAC a fêté ses 20 ans en 2017. Le premier statut de l’association de commune date de 1997, mais l’histoire commence bien avant…

En 1988, les Centres médicaux sociaux (CMS) se mettent en place dans notre région afin de fournir des soins à domicile aux citoyens de 21 communes de la région. Cette association intercommunale comporte également le social (assistants sociaux et administratifs). La direction était composée à 50% par le CMS et à 50% par le communal (Ville de Morges) qui comprenait également le secteur de l’enfance communal, l’Office communal du travail, l’éducateur de rue et l’office du logement. 10 ans plus tard, en 1990, les associations se spécialisent et le social est séparé du médical. L’association régionale ne comporte alors plus que les soins et le maintien à domicile.

Au niveau de l’action sociale, cinq régions pilotes (Bex, Nyon, Yverdon, Orbe et Morges) expérimentent à ce même moment l’action sociale régionalisée. Cette expérience se déroule en parallèle avec celle des soins à domicile sur les 47 communes de la région (anciens districts de Morges et d’Aubonne) jusqu’en 1995 – 1996 où l’expérience est jugée concluante et ainsi étendue à l’ensemble du canton. Les statuts de l’association sont approuvés en 1997, créant ainsi l’Association régionale d’action sociale Morges-Aubonne (ARASMA), (anciens districts de Morges-Aubonne), avec pour but principal le Centre social régional (CSR).

En 1998-1999, l’ARASMA reçoit du Service de protection de la jeunesse (SPJ) le mandat de surveillance des mamans de jour, futures Accueillantes en milieu familial (AMF) du futur réseau d’Accueil de jour des enfants de la région Morges-Aubonne (AJEMA). C’est le premier but optionnel de l’ARASMA. En 2005, les agences Communales d’assurances sociales sont régionalisées et la gestion en est alors confiée à l’ARASMA. Notre région fut l’une des premières du canton à avoir régionalisé les agences communales d’assurances sociales. Cette prestation constitue le second but principal de l’ARASMA.

En 2009, les communes de la région constituent le deuxième plus grand réseau du canton, l’AJEMA, sous forme de but optionnel, incluant ainsi les 140 Accueillantes en milieu familial dans le personnel de l’ARASMA. Afin de correspondre au mieux aux « nouveaux districts », les Régions d’action sociales (RAS) opèrent un redécoupage en 2011. La région d’action sociale compte désormais les 22 communes de l’ancien district de Cossonay. L’ARASMAC est ainsi constituée (Morges-Aubonne-Cossonay).

En 2017, les Régions d’action sociale reprennent la gestion des Prestations complémentaires Familles (PC Familles) à la Caisse cantonale AVS, et participent au recrutement des curateurs pour le compte de l’Office des curatelles et des tutelles professionnelles (OCTP) et des Justices de Paix.

0
communes regroupées
0
habitantes et habitants
0
adresses à Morges et Cossonay
0
ans d'exisence
0
vision commune

Liste des membres du Comité de l’ARASMAC

Président·e

Mme Sylvie PODIO

Vice-président·e

Mme Ruth MULLER

Directeur

M. Anthony VIEIRA

Secrétaire

Mme Dominique BICKEL

Membres

Mme Nicole BAUDET
M. Anthony HENNARD
M. Pascal LINCIO
Mme Tania SEVERIN
Mme Thi Ngoc Tu WÜST

Close Search Window